DES VILLES INTELLIGENTES EN BELGIQUE : ELLES NOUS OBSERVENT

DES VILLES INTELLIGENTES EN BELGIQUE : ELLES NOUS OBSERVENT

Administrer une ville n’est pas une sinécure. Il est clair qu’on ne peut être partout à la fois, et qu’il faut sans cesse tenir compte de nombreux facteurs pour maintenir la qualité de vie dans les différents quartiers : le trafic, les évènements, la sécurité, l’environnement, etc. Comment aborder la chose de façon plus rationnelle ?

 

C’est là qu’intervient le concept de ville intelligente (« Smart City »). Il s’agit d’un réseau de capteurs qui permettent à l’administration de toujours connaitre la situation sur le terrain afin de pouvoir prendre des décisions toujours plus adaptées. Des filtres à air mesurent la pollution, des caméras cartographient les embouteillages, des micros suivent la charge sonore… Des tableaux de bord intelligents regroupent tous ces réseaux d’informations et les communiquent en temps réel à l’administration pour une prise de décisions rapide et efficace.

LES BONS ÉLÈVES

Le premier de la classe mondial pour ce qui est de la catégorie « smart cities » est la ville de Singapour. Singapour a même l’ambition de devenir une « Smart Nation », ce à quoi elle consacre un budget conséquent. Dans notre pays, la ville la plus avancée est Anvers. La ville d’Anvers, la Région flamande et imec unissent leurs forces pour la mise en place d’un Living Lab qui permettra de mener des expériences conjointes sur les technologies intelligentes susceptibles de contribuer à une vie citadine plus durable et plus agréable.

VILLE INTELLIGENTE ET RESPECT DE LA VIE PRIVÉ : QUAND L’UTOPIE DEVIENT-ELLE UNE DYSTOPIE ?

« Big Brother a de plus en plus de tours dans sa manche », vous dites-vous certainement. Où donc se trouve l’équilibre entre « en savoir plus sur la ville » et le respect de la vie privée des résidents ? Ainsi, la Chine envisage de mettre en place un « système de crédit social » destiné à garder constamment ses citoyens à l’œil. Les personnes les plus socialement correctes reçoivent plus de droits, tels que de meilleurs prêts. Mais les personnes un peu trop remuantes sont punies. Où se trouve la frontière entre l’amélioration de la ville et l’abus de contrôle sur les citoyens ?

ON ENTEND DÉJÀ LA MUSIQUE DU FUTUR

Les villes intelligentes ne sont déjà plus la musique du futur, mais un fait. Et elles croissent rapidement. Pour améliorer la vie en ville, les administrateurs communaux collaborent de plus en plus avec des développeurs, des consultants et des experts en mégadonnées afin d’obtenir plus de renseignements sur le fonctionnement quotidien de leur ville. Ainsi, de plus en plus de solutions sont trouvées aux problèmes que connaissent les villes (et les pays).

OÙ ALLONS-NOUS ?

Ces dernières années ont connu une véritable explosion du nombre de données enregistrées par des capteurs, des caméras, des micros, etc. Ces données sont de plus en plus utilisées pour en faire ressortir des motifs à des fins de prévention, d’amélioration de la politique communale, etc. Dans le futur, cette tendance ne fera certainement que se renforcer, ce qui nous dotera de nouvelles armes pour combattre la pollution, l’insécurité, les embouteillages, la criminalité, etc.

ÇA VOUS TENTE ?

Le concept de ville intelligente ne se limite pas à l’installation de capteurs en ville. Toute entreprise peut également tirer un profit de cette nouvelle approche. C’est ainsi que Geo Solutions a aidé Alstom à suivre la progression de ses trains tout au long de son processus de production en usine, et d’autres entreprises à mettre en place des plans d’évacuation efficace en cas d’accident tels qu’une fuite ou une explosion, en tenant compte de la vitesse et de la direction du vent.