GÉOPORTAIL : CARTOGRAPHIER NOTRE PATRIMOINE IMMOBILIER

Un véritable trésor d’informations est disponible sur notre patrimoine immobilier. Dans le cadre du plan « Vlaanderen Radicaal Digitaal » (« Flandre radicalement numérique »), la Région flamande a pris un engagement solennel : rendre disponible ces données au format numérique pour tout un chacun.

Mission

Cet engagement découle d’un besoin important. Il était en effet extrêmement ardu de se retrouver parmi la masse de données sur le patrimoine immobilier. Les informations sur, par exemple, les bâtiments ou les paysages protégés n’étaient pas facilement disponibles ; qui plus est, elles étaient dispersées sur différentes applications. Une application web intuitive et librement accessible n’est donc pas un luxe superflu.

UNE PLATEFORME SUR LE PATRIMOINE IMMOBILIER QUI RENVOIE À TOUTES LES INFORMATIONS UTILES ET ACTUELLES

D’un simple coup d’œil, vous pouvez vérifier si un bâtiment ou un terrain est classé ou enregistré dans un des inventaires établis. La superposition à des zones de projet ou archéologiques peut aussi être intéressante. Ces informations sont très utiles pour les acheteurs et les vendeurs, pour les notaires, les conseils communaux, etc., étant donné que tout cela peut avoir des répercussions juridiques.

 

Il est surtout important qu’en tant qu’ayant-droit, vous puissiez toujours consulter la dernière version des données de manière intuitive.

Solution

Nous avons tiré parti des principes de données liées pour la mise en place du géoportail du patrimoine immobilier. Les sources de données originelles sur le patrimoine sont liées à différentes applications (telles que la banque de données sur les bâtiments classés, l’inventaire des objets patrimoniaux, les plans de gestion, etc.). Nous établissons des liens vers ces sources de données originelles au moyen de différentes URL. Ces liens sont fournis par les sources originelles elles-mêmes, ce qui fait que nous n’avons pas à les maintenir à jour. Les sources peuvent de plus être maintenues ou modernisées séparément, sans que nous n’ayons à apporter la moindre modification au géoportail. On trouve en coulisses tout un réseau autorégulé de renvois, avec la garantie d’une information toujours correcte et à jour. Et le plus beau de tout ceci, est que l’utilisateur reçoit en quelques clics tous les renseignements dont il a besoin, sans avoir la moindre idée de la complexité de la technologie sous-jacente.

D’un simple coup d’œil, vous pouvez vérifier si un bâtiment ou un terrain est classé ou enregistré dans un des inventaires établis. La superposition à des zones de projet ou archéologiques peut aussi être intéressante. Ces informations sont très utiles pour les acheteurs et les vendeurs, pour les notaires, les conseils communaux, etc., étant donné que tout cela peut avoir des répercussions juridiques.

 

Il est surtout important qu’en tant qu’ayant-droit, vous puissiez toujours consulter la dernière version des données de manière intuitive.

GÉOPORTAIL DU PATRIMOINE IMMOBILIER : UN GUIDE SIMPLE ET INTUITIF À TRAVERS UN ENCHEVÊTREMENT DE SOURCES D’INFORMATION.

Résultat

Grâce au géoportail, on peut facilement retrouver toutes les informations utiles sur un terrain ou un bâtiment patrimonial bien défini. Fini de fouiller dans diverses archives et de se demander si l’on a bien collecté toutes les données les plus récentes.

 

Le géoportail consiste en une cartographie très pratique : on peut effectuer la recherche sur la carte, ou au moyen de l’adresse ou d’un numéro de parcelle. La cartographie permet de visualiser où se trouvent les zones protégées, les plans de gestion, etc. Une fiche est disponible pour chaque parcelle. Cette fiche contient les données administratives et précise s’il s’agit d’un bien du patrimoine immobilier fixe, si elle se situe dans une zone de gestion, etc.

 

Lorsque plus d’informations sont disponibles sur l’emplacement recherché, on peut facilement être renvoyé, par exemple, à inventaire du patrimoine immobilier ou des plans de gestion. On y obtient des données sur l’objet en question. À partir de là, on peut également avoir accès à encore plus de renseignements, comme, par exemple, un arrêté ministériel. Ceci est important pour les notaires, qui peuvent dès lors informer les personnes désireuses d’acheter une maison du statut classé ou non de ce bâtiment, de la possibilité de bénéficier de subventions, etc.

Vous aussi, vous voulez travailler sur les données liées dans votre entreprise ? À moins que vous ayez une autre géo-idée ? N’hésitez pas à nous contacter !